Emploi Insertion sociale et professionnelle - Hébergement

Emploi Insertion sociale et professionnelle - Hébergement

Établissements d’accueil et territoires

Territoire Saint-Claude :

Le pôle ESAT – Foyer – SAVS de Juralliance est composé :

  1. De l’ESAT Prestige Jura doté de 80 places.
  2. Du foyer d’hébergement la Résidence du Parc accueillant 32 résidents (dont 3 en sureffectif).
  3. Du Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) de 33 places.

Territoire Arbois – Cramans – Dole :

Le pôle ESAT – Foyers – SAVS de Juralliance est composé :

  1. De l’ESAT Les Vignes / Les Glycines doté de 137 places.
  2. Des foyers d’hébergement Les Fougères et Les Glycines  accueillant respectivement 35 et 40 résidents.
  3. Des Services d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) d’Arbois et Dole accompagnant respectivement 31 et 30 personnes.

Effectif des établissements

Caractéristiques des personnes accompagnées

Cohabitation des personnes à pathologies difficilement compatibles : quelles limites ?

La déficience intellectuelle est la déficience principale des personnes accueillies. Cette fragilité est associée à d’autres formes de handicap : handicap psychique et troubles du comportement (troubles se traduisant par des comportements sociaux inadéquats). Cette mixité de public doit être suivie avec précision avec l’individualisation de l’accompagnement. Cependant les limites de cette mixité apparaissent lorsque l’image de l’autre renvoie à la personne accueillie des lacunes pour son estime de soi ou lorsqu’une pathologie amène de l’inconfort voire du danger pour les autres personnes accompagnées.

Augmentation du nombre de personnes souffrant de troubles psychiques : quelles évolutions nécessaires ?

Le handicap psychique et les troubles du comportement connaissent une hausse due à la dégradation de l’état de santé de certains ouvriers (vieillissement, décompensation) et à l’accueil d’un nouveau public. Les moyens nécessaires pour pouvoir accompagner dans de bonnes conditions ce nouveau public sont multiples : création de compétences psychiatriques en établissement, formation des professionnels, possibilité de passerelle entre le champ médico-social et le champ de la psychiatrie, assouplissement des agréments des établissements et simplification de la rupture de parcours pour la personne accueillie sans passer devant une instance CDAPH.

Adaptation de l’accompagnement aux enjeux du vieillissement : quelles solutions ?

L’accueil des personnes accompagnées vieillissantes demeure une problématique majeure actuelle et à venir. En effet le manque criant de places disponibles pour accompagner les personnes approchant de l’âge de la retraite en ESAT ou connaissant un vieillissement précoce impose aux établissements de maintenir de manière insatisfaisante les personnes en place. Et cela s’avère d’autant plus compliqué pour les personnes les plus fragiles et les moins autonomes. De plus cela freine l’accueil de jeunes souhaitant sortir d’IME. Les moyens nécessaires pour répondre à cette problématique sont : la création de places de structures pour les personnes vieillissantes, la création de structures d’accueil de jour permettant aux personnes d’accéder en toute sécurité à un temps partiel, la transformation de places d’EHPAD avec un accompagnement adapté pour accueillir les personnes sortant de l’ESAT, la mutualisation de moyens entre le médico-social et le sanitaire.




HAUT