Salariés | membres de l'association | personnes accompagnées

 

Qui sont ces héros ordinaires aux avant-postes pour contenir le développement du virus  ?

Chaque soir, dans tout le pays, les Français confinés depuis le 16 mars, applaudissent le personnel resté en poste en première ligne pour accueillir et soigner les malades. Mais qui sont ces héros qui continuent de travailler pour contribuer à contenir le développement de la pandémie ?

COVID-19 : le personnel de santé aux avant-postes

Sur le terrain, nombreux sont ceux qui continuent d’aller travailler car leur métier est considéré essentiel à la lutte contre le COVID-19 et à la continuité du pays.

Qui sont-ils ?

En première ligne, il y a bien évidemment les médecins dans les hôpitaux au front jour et nuit pour soigner les malades.
A leurs côtés, les infirmières et les infirmiers, les aides-soignants et aides-soignantes, les ASH... Et tout le personnel hospitalier qui soigne, rassure et combat le Covid-19…

En ville, les médecins de famille qui accompagnent et dirigent les patients inquiets.
Les pharmaciens et pharmaciennes qui continuent à accueillir le public et à offrir leurs conseils et à dispenser les traitements aux malades.

Les ambulanciers, les chauffeurs de taxis, pilotes d’hélicoptère… Et tous ceux qui participent à leur transport.

Les pompiers, les policiers, les gendarmes qui continuent d’exercer sur le terrain leurs missions de secours et/ou maintien de l’ordre et de protection.

L'ensemble du secteur médico-social, dont fait partie Juralliance est aussi mobilisé jour et nuit, bien que les médias en parlent moins, pour faire barrière au virus et protéger les publics accompagnés.

Dans les foyers de la protection de l’enfance, les moniteurs-éducateurs, éducateurs et éducateurs spécialisés et l'ensemble du personnel redouble d’inventivité pour réorganiser les journées, continuer à assurer la classe et trouver des activités qui permettent aux enfants et aux jeunes confinés d’être le moins possible perturbé par l’ambiance anxiogène actuelle;

Dans le secteur du travail protégé, où les journées et les activités se réorganisent pour protéger tant les ouvriers que les personnels encadrants. Dans les structures qui hébergent les personnes en situation de handicap, où le personnel rassure et met en oeuvre les mesures barrières pour limiter la propagation du virus.

Dans les Foyers d’Accueil Médicalisés, les Maisons d’Accueil Spécialisées, dans les maisons de retraite où le personnel redouble de vigilance pour protéger ces personnes déjà fragiles que sont nos aînés.

Dans le secteur de l’agroalimentaire, de l’agriculteur jusqu’à la caissière de la grande distribution en passant par les chauffeurs-livreurs, les routiers ou encore les boulangers qui permettent aux denrées alimentaires de continuer à circuler et à tout un chacun d’aller faire ses courses de première nécessité et d’avoir de quoi manger.

Dans l'administration, du personnel indispensable à la poursuite de la vie démocratique au personnel des guichets des Mairies de nos villes et villages.

Dans le secteur des médias, des journalistes, aux équipes de production et de post-production qui continuent de nous informer de l’évolution de la crise, mais aussi de nous divertir… (Ndlr. Et on en a bien besoin en ce moment)

Et plus largement à tous les parents actifs qui n’hésitent pas, malgré la peur, à faire garder leurs enfants par des assistantes maternelles non moins courageuses, pour  participer au maintien des activités essentielles de la vie de notre pays.

A vous tous, vous êtes des héros. Les héros d’une drôle de guerre contre un virus silencieux et meurtrier. A vous tous, nous vous souhaitons force et courage !

Modifié le jeudi 19 mars 2020


HAUT