Mme Marie-Christine DALLOZ a visité la MECS de Champandré

La députée de la 2ème circonscription du Jura et Secrétaire de la commission des finances était invitée à la Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) de Champandré ce jeudi 19 juillet pour une après-midi de travail.
Marie-Christine Dalloz en visite à la MECS de ChampandréMarie-Christine Dalloz en visite à la MECS de Champandré
Juralliance

A cette occasion, elle a pu rencontrer les enfants accueillis dans l’établissement. Autour d’un goûter les enfants ont pu échanger sur les attributions et des responsabilités d’un député. Mme Dalloz n’a pas manqué de prodiguer quelques précieux conseils et encouragements aux enfants.

L’échange s’est poursuivi par une réunion de travail portant sur des textes de loi en débat à l’Assemblée Nationale et qui impacteront la distinction entre le secteur lucratif et non lucratif du champ sanitaire, social et médico-social.

La Présidente, les administrateurs et le Directeur général de Juralliance étaient présents. M. Didier Arnal, directeur Vie Régionale au sein de Nexem, syndicat d’employeurs de la branche des organismes gestionnaires d’établissements sanitaires - sociaux et médicosociaux non lucratifs (350 000 salariés) avait fait le déplacement depuis Paris à cette occasion.

Plusieurs points ont été abordés lors de cette réunion de travail.

Premier d’entre eux, la remise en question des contrats aidés qui représentent 30 % des effectifs des auxiliaires de vie scolaire dans l’enseignement et dont la disparition pourrait entraîner de la déscolarisation d’enfants en situation de handicap.

Si ce point concerne, pour beaucoup, l’éducation nationale, il rejoint directement les craintes des professionnels quant au glissement des activités médico-sociales vers le secteur privé lucratif. Ces changements pourraient conduire à une véritable casse du professionnalisme dans le champ de l’Economie Sociale et Solidaire et aboutiraient à une perte totale du sens donné à la mission des associations similaires à Juralliance.

Les interrogations ont aussi porté sur la loi ELAN sur le logement, loi  qui propose d’abaisser à 10 % les objectifs de logement adaptables, bien en dessous des 100 % souhaités par le gouvernement précédent. Nexem a défendu une position intermédiaire qui ramènerait ces quotas à un juste milieu, plus ambitieux que 10 % et plus réaliste que les 100 % initiaux.

Juralliance a également profité de cette rencontre pour mobiliser les forces politiques du département en vue d’une convergence tarifaire. Aujourd’hui, il existe des disparités importantes entre établissements sous tarification du conseil départemental. Le principe de la convergence tarifaire que l’ARS applique aux établissements devrait être repris par le Conseil départemental.  

Pour conclure, Juralliance a sollicité l’appui de Mme Marie-Christine DALLOZ dans la réalisation de divers projets comme, notamment, les projets immobiliers de la Maîtrise de Saint-Claude dont l'extension de neuf places en foyer de vie, du nouvel ESAT d’Arbois ou la mise en place de Maisons des Parcours et de la Participation.

Plus d'informations sur la MECS de Champandré ICI

Publiée le jeudi 26 juillet 2018
Mme Marie-Christine DALLOZ en visite à la MECS de ChampandréMme Marie-Christine DALLOZ en visite à la MECS de Champandré
Les enfants ont pris la pose avec les administrateurs de Juralliance qui étaient présentsLes enfants ont pris la pose avec les administrateurs de Juralliance qui étaient présents
Mme Marie-Christine DALLOZ a expliqué le rôle d'un députéMme Marie-Christine DALLOZ a expliqué le rôle d'un député


HAUT