Salariés | membres de l'association | personnes accompagnées

 

Édito - Juralliance le MAG ! Numéro 1

Patrick Clémendot, directeur général de JuralliancePatrick Clémendot, directeur général de Juralliance
© Nexem - E. Poulalion

Au nom de tous les rédacteurs de Juralliance Le MAG ! et du Conseil d’Administration, je souhaite partager avec vous tous, acteurs de l’accompagnement des personnes vulnérables dans notre territoire, la fierté d’avoir réussi ensemble l’édition de ce premier numéro.


Nous souhaitons en rédiger un par trimestre et n’hésiterons pas à vous consulter, chers lecteurs, afin que vous apportiez votre contribution. Juralliance LE MAG ! sera ce que nous en ferons ensemble….
Sa vocation : être un espace d’échange, de réflexion et de valorisation de nos pratiques au quotidien.
Nous le savons, l’ensemble du secteur sanitaire, social et médico-social est en profonde mutation sous l’impulsion des pouvoirs publics : logique de place/logique de prestation rendues ; tarification au forfait/tarification à l’activité ; désinstitutionalisation ; décloisonnement, inclusion, ambulatoire…


Juralliance LE MAG ! sera également un outil d’information sur cette transformation en mouvement.
Notre accompagnement s’adapte en permanence à l’évolution des besoins des usagers qui ont tendance à préférer s’orienter vers des dispositifs hors les murs, un logement moins collectif et plus proche du droit commun ; être scolarisé dans les écoles de la ville, travailler au plus près des entreprises dites « normales » ; avoir le choix des praticiens ; accéder facilement aux infrastructures culturelles, sportives et de loisirs.  Le tout collectif dans un accompagnement spécialisé est  une offre nécessaire, mais qui doit se décliner avec des alternatives plus proches du droit commun. Juralliance Le MAG ! rendra compte régulièrement des enjeux de ces évolutions dans nos pratiques.


Ce Journal est le vôtre, il sera disponible en ligne sur le site internet de Juralliance, afin que chacun puisse commenter les articles, proposer des contributions ou aborder des sujets d’actualité que nous devons discuter.


Je vous souhaite une bonne lecture.

Modifié le mercredi 01 juillet 2020


HAUT