Juralliance rencontre Matthieu Lahaye, conseiller du ministre de l’éducation nationale.

Le mercredi 8 août 2018, les représentants de Juralliance ont été reçus par M. Matthieu Lahaye, conseiller du ministre de l'Education nationale.

A Dole, mercredi 8 août 2018, lors de la visite de M. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale, les représentants de Juralliance ont été reçus par M. Matthieu Lahaye, conseiller du ministre. Ce temps d’échange a permis d’aborder les questions d’inclusion en particulier des enfants en situation de handicap. 

Françoise Pouillard, Présidente de Juralliance et Juliane Sornay Directrice de l'offre sociale et Médicosociale ont remis à M. Lahaye un dossier décrivant l’ensemble des projets inclusifs et innovants de Juralliance.Françoise Pouillard, Présidente de Juralliance et Juliane Sornay Directrice de l'offre sociale et Médicosociale ont remis à M. Lahaye un dossier décrivant l’ensemble des projets inclusifs et innovants de Juralliance.
© Juralliance

La mise en place d’une école plus inclusive est une volonté forte du gouvernement qui a annoncé un plan d’action avec pour objectif une école 100 % inclusive d’ici 2022.

Dès la rentrée 2018, sur tout le territoire français, 38 nouveaux ULIS seront créés. Ces Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire favorisent la scolarisation  des élèves en situation de handicap, cela peut être de quelques heures à une journée complète. Ce plan inclut aussi des moyens matériels puisqu’il prévoit la formation de 750 personnels en partenariat avec les professionnels du médico-social et des MDPH.

Juralliance affiche cette volonté depuis de nombreuses années. Elle s’est d’ailleurs réaffirmée en juin dernier avec la signature d’une convention avec l’Education Nationale visant à favoriser l’inclusion des enfants accompagnés en IME.

En cohérence avec les positions du gouvernement, cet échange a été l’occasion d’aborder le travail de partenariat mené par l’association avec les équipes enseignantes de terrain, entre autres, au travers des ULIS. Juralliance a réaffirmé son engagement pour apporter ses savoir-faire,  son expérience et de nouvelles compétences dans l’accompagnement pour construire avec l’Education Nationale un mode d’accompagnement favorisant le parcours de l’enfant.

L’intérêt d’une telle démarche sera de construire un parcours inclusif pour les enfants en situation de  handicap. Cela leur permettra donc de s’orienter professionnellement vers une filière de leur choix, de bénéficier d’un parcours en fonction de leurs besoins  qui ciblera l’habitat, le soin, la culture, les loisirs, le sport, l’emploi, la formation , l’autonomie , la citoyenneté, la parentalité, le numérique…et  qui s’adaptera au fil des années, comme toute personne du milieu ordinaire peut le faire.

Les échanges ont aussi porté sur l’accueil des MNA (Mineurs Non Accompagnés) qui ont eux aussi un besoin de formation. Ces besoins varient selon les mineurs accueillis mais peuvent aller de l’apprentissage de la langue française à l’apprentissage d’un métier ; c’est le cas d’un jeune homme accueilli depuis 18 mois et pour qui l’aboutissement de son accueil, se traduit avec un apprentissage en entreprise et une installation en toute autonomie en appartement (revoir le portrait vidéo de Djiba FADIGA). Aujourd’hui, ils sont financés par le Conseil départemental du Jura et il serait nécessaire d’apporter un appui à cette démarche.

Mme Françoise POUILLARD, Présidente de Juralliance, a rappelé qu’une société inclusive, au-delà des mots, ne se décrète pas mais qu’elle demande des actions concrètes. Juralliance se positionne d’ores et déjà comme un vecteur d’inclusion, par les innovations qu’elle propose. L’association qui s’engage dans la construction de la société inclusive de demain envisage ces évolutions par une construction collective, avec des partenaires et la société civile, dans le seul intérêt de la personne accueillie.

Publiée le jeudi 09 août 2018


HAUT