Salariés | membres de l'association | personnes accompagnées

 

ESAT : l’État garantit le même niveau de salaire à tous les travailleurs handicapés jusqu’à fin juillet

Pour soutenir la reprise progressive d’activité des Établissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) et sécuriser les travailleurs en situation de handicap, l’État continuera à compenser intégralement le salaire des travailleurs jusqu’à la fin juillet. Une bonne nouvelle aussi bien pour les travailleurs qui n’ont pas encore repris le chemin du travail que pour les structures gestionnaires dont l’activité était quasiment à l’arrêt pendant toute la période de confinement.

Reprise d'activité dans les ESATReprise d'activité dans les ESAT
© Juralliance

Depuis le début de la crise sanitaire, l’État avait mis en place une mesure exceptionnelle visant à rembourser les salaires versés par les ESAT à leurs travailleurs « afin de garantir leurs revenus et à amortir l’impact économique lié à l’arrêt de la quasi-totalité des activités ». Dans un communiqué émanant du Secrétariat d’État chargé des personnes handicapés, le gouvernement annonce son intention de prolonger cette mesure exceptionnelle.

 « Pour soutenir l’équilibre économique des ESAT (…), l’État continue à maintenir toutes les aides aux postes et prolonge sa mesure de soutien exceptionnel en assurant le remboursement des salaires des travailleurs versés par les ESAT jusqu’à la fin du mois de juillet », peut-on lire dans le communiqué datant du 4 juin dernier.

Une bonne nouvelle à la fois pour les travailleurs handicapés et pour les structures gestionnaires d’ESAT, qui après 8 semaines de confinement ont entamé une reprise d’activité progressive depuis le 11 mai, avec un retour des travailleurs handicapés dans les ESAT sur la base du volontariat.

« On ne peut que se réjouir de cette décision », indique Philippe Rigoulot, directeur de l’ESAT Prestige à Saint-Claude, où 68 des 84 travailleurs handicapés de la structure ont d’ores et déjà choisi de retourner au travail et où toutes les activités ont repris, hormis le restaurant de l’ESAT qui réouvrira ses portes le lundi 15 juin à midi ! 

« Cette mesure permettra d’apporter des solutions à ceux qui n’ont pas pu ou pas encore souhaité reprendre le chemin du travail », explique Monsieur Rigoulot.

Concrètement, jusqu’à la fin juillet, l’État s’engage donc à « garantir le même niveau de salaire aux travailleurs dont l’activité n’aurait pas totalement reprise ou resterait suspendue » en remboursant aux ESAT l’intégralité des salaires versés à ces travailleurs.

Interrogé sur cette mesure Sébastien Olagnero, délégué local de l’association Nous Aussi Jura, a manifesté son soulagement et indiqué que cette mesure était « très bonne » pour les travailleurs handicapés.

« Cette mesure exceptionnelle de 100 M€ sur la période marque l’engagement de l’État auprès des gestionnaires d’ESAT et de leurs travailleurs, pour préserver l’insertion professionnelle des travailleurs et l’équilibre économique des établissements qui les accompagne », concluait le communiqué.

  communiqué de presse

Compensation intégrale du salaire des travailleurs d'ESAT

Modifié le jeudi 11 juin 2020


HAUT